Les savants Malikites expliquent qu’on ne dit pas  » où ?  » au sujet de Allah parce qu’Il existe sans ENDROIT

Dans son livre «Al-Madkhal» (tome 3 page 181 de notre édition) le Chaykh Ibnou l-Hajj Al-Malikiy rapporte que le Qadi Ibnou Rouchd Al-Jadd a dit :

   

« فلا يقال أين ولا كيف ولا متى لأنه خالق الزمان والـمكان »

« On ne dit pas à Son sujet (c’est-à-dire au sujet de Allah) « Où ? » ni « Comment ? » ni « Quand ? » car Il est le Créateur du temps et de l’endroit »

Informations utiles :

  • Ici, le Qadi Ibnou Rouch Al-Jadd dit qu’on ne dit pas « Où ? » ni « Comment ? » ni « Quand ? » au sujet de Allah et en explique pourquoi!! CAR Allah est Le Créateur du temps et des endroits, ce qui montre que Dieu existait avant les endroits DONC Il n’en dépend pas!
  • Le Qadi, le Chaykh Abou l-Walid Mouhammad Ibnou Ahmad, Qadi l-Jama’ah à Qourtoubah –Cordoue– connu sous le nom de Ibnou Rouchd Al-Jadd (le grand-père), est né en 450 et il est décédé en 520 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a plus de 910 ans.
  • Il était un grand savant dans le Madh-hab (Ecole de jurisprudence) Malikite et il fut notamment l’un des Chaykh du Qadi ‘Iyad.
  • ===> Il ne faut pas le confondre avec son petit fils Ibnou Rouchd (connu sous le nom de Averroès) le philosophe qui est mort en 595 de l’Hégire.-
  • Le Chaykh Abou ‘Abdoul-Lah Mouhammad Ibnou Mouhammad Al-‘Abdariy plus connu sous le nom de Ibnou l-Hajj Al-Maghribiy Al-Malikiy est décédé en 737 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a environ 700 ans.
Publicités

Fatwa ‘aqidah ===> « Allah existe sans endroit » , et celui qui prétend le contraire sort de l’ Islam

Dans son ouvrage « Ithaf al-Kainat bi-bayan as-salaf wa l-khalaf fi l-moutachabbihat » le Chaykh As-Soubkiy Al-Azhariy a rédigé une longue fatwa, dans laquelle il a dit :

   

« فكل من اعتقد أنه تعالى حل في مكان أو اتصل به أو بشيء من الحوادث كالعرش أوالكرسي أو السماء أو الأرض أو غير ذلك فهو كافر قطعا ، ويبطل جميع عمله من صلاة وصيام وحج وغير ذلك ، وتبين منه زوجه وعليه أن يتوب فورا ، وإذا مات على هذا الاعتقاد ـ والعياذ بالله تعالى ـ لا يغسل ولا يصلى عليه ولا يدفن في مقابر المسلمين ، ومثله في ذلك كله من صدقه في اعتقاده أعاذنا الله تعالى من شرور أنفسنا وسيئات أعمالنا ، وأما حمله الناس على أن يعتقدوا هذا الاعتقاد المكفر وقوله لهم من لم يعتقد ذلك يكون كافرا !! فهو كفر وبهتان عظيم »

Traduction:

Quiconque a cru que Allah ta’ala est incarné dans un endroit, ou qu’Il est en contact avec un endroit, ou avec quoi que ce soit parmi les créatures comme le trône (al-‘Arch), le piédestal (al-Koursiy), le ciel, la terre ou autre que cela est catégoriquement un mécréant. 

  Tous ses actes seront annulés que ce soit sa prière, son jeûne, son pèlerinage et autres que ceux-là. Sa femme cesse d’être son épouse, il doit se repentir immédiatement et s’il meurt sur cette croyance, que Allah ta’ala nous en préserve, il n’est pas lavé, on ne fait pas la prière funéraire en sa faveur, on ne l’enterre pas dans un cimetière de musulmans. 

  Et sont pareils à celui-là tous ceux qui ont cru [en une telle personne] avec cette croyance, que Allah ta’ala nous préserve du mal de nos âmes et de nos mauvais actes. Quant au fait d’amener les gens à croire en cela et à leur dire que ne pas avoir cette croyance est de la mécréance, ceci est aussi de la mécréance et une grave calomnie.

 

Informations utiles :

  • L’Imam Abou Mouhammad Mahmoud ibnou Mouhammad ibnou Ahmad Khattab As-Soubki Al-Azhariy est décédé en 1352 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a plus de 80 ans. Il était l’un des Chaykh de l’Université Islamique Al-Azhar.
  • Ici, il explique de manière détaillée que celui qui croit que Allah est dans un endroit commet de la mécréance.
  • Il explique également les conséquences de cette apostasie.
  • Cette fatwa fut validée par une assemblée de savants de l’Université Islamique Al-Azhar, composée du Chaykh Mouhammad An-Najdiy (le chaykh des maîtres des Chafi’ites) ; du Chaykh Mouhammad Sabi’ Adh-Dhahabiy (le Chaykh des maîtres Hanbalites) ; du Chaykh Mouhammad al-‘Azbi Rizq, l’enseignant des hautes études ; du Chaykh ‘Abdoul-Hamid ‘Ammar, l’enseignant des hautes études ; du Chaykh ‘Aliyy An-Nahrawiy, l’enseignant des hautes études ; le Chaykh Dousouqi ‘Abdoullah Al-‘Arabi, du comité des grands savants ; du Chaykh ‘Ali Mahfoudh, l’enseignant dans les spécialités de Al-Azhar ; du Chaykh Ibrahim ‘Ayyarah Ad-Daljamouni, l’enseignant dans la section spécialisation de Al-Azhar ; le Chaykh Mouhammad ‘Alyan, grand savant de Al-Azhar ; du Chaykh Ahmad Makkiy, l’enseignant dans la section des spécialisations de Al-Azhar ; et du Chaykh Mouhammad Houcayn Himdan.
  • Retrouvez d’autres citations des savants de l’Université Islamique Al-Azhar : ICI 

Wa l-hamdouli l-Lahi rabbi l-‘alamin

Pour d’autres paroles de Tawhid

cliquez sur l’image

ci-dessous

 

 

 

Abou Mansour Al Matouridiy ===> Paroles de Tawhid: Allah sera vu dans l’au-delà SANS COMMENT et sans qu’Il ne soit dans une direction!

Dans son livre « Kitabou t-Tawhid » (page 151 de cette édition), l’Imam Al-Matouridiy  parle de la vision de Allah par les musulmans dans l’au-delà, voyez ce qu’il a dit:

   

« فإن قيل: كيف يرى؟ قيل: بلا كيف، إذ الكيفية تكون لدى صورة بل يرى بلا وصف قيام وقعود واتكاء وتعلق واتصال وانفصال ومقابلة ومدابرة، وقصير وطويل، ونور، وظلمة وساكن ومتحرك، ومماس ومباين، وخارج وداخل ولا معنى يأخذه الوهم أو يقدره العقل لتعاليه عن ذلك »

« Si quelqu’un dit : « Comment sera t-Il vu ? On lui dit :

« Sans comment » car le comment advient à celui qui a une image. Il sera vu sans être qualifié d’une image, d’une position debout, assise, adossée ou suspendue, d’un contact ou d’une séparation, sans qu’Il soit de face ou de dos, court ou long, lumière ou obscurité, immobile ou en mouvement, en contact ou séparé, extérieur ou intérieur et sans aucun sens que l’imagination pourrait retenir ou que la raison pourrait estimer car Il est totalement exempt de tout cela »

Informations utiles :

  • L’Imam de Ahlou s-Sounnah Abou Mansour Mouhammad Ibn Mouhammad As-Samarqandiy Al-Matouridiy est un savant du salaf , décédé en 333 de l’Hégire (rahimahou l-Lah). Un très grand nombre de savants ont fait son éloge et le considèrent comme l’un des plus grands défenseurs de la croyance de Ahlou s-sounnah wa-l jama’ah.
  • Ici, l’Imam Al-Matouridiy déclare explicitement que Allah ta’ala est exempt du comment, de l’image, de la position assise, du fait d’être debout, du fait d’être adossé, du fait d’être suspendu, du contact, de la séparation, de l’immobilité, du mouvement, etc.
  • Ceci comporte une réplique aux moujassimah (ceux qui attribuent le corps à Allah) et aux mouchabbihah (ceux qui assimilent Allah à Ses créatures), eux qui prétendent calomnieusement que les gens du Salaf ont confirmé la direction au sujet de Dieu. Qu’ils s’attachent donc à ce qu’a dit l’Imam Al-Matouridiy.

Pour prendre connaissance d’autres paroles de TAWHID

nous vous invitons à cliquez sur le lien ci-dessous

Soyez en garde contre ceux qui attribuent à Dieu

l’ Endroit et le Comment!

An-Naçafiy explique que Allah n’est pas un corps et qu’Il existe sans être dans un endroit (Traité de Croyance)

Dans son célèbre traité de croyance connu sous le nom de « ‘Aqidatou n-Naçafiyyah » (pages 1 et 2 du traité), l’Imam An-Naçafiy que Dieu l’agrée et le récompense a dit :

   

 «والمحدِثُ للعالم هو الله تعالى الواحدُ القديمُ الحيُّ القادرُ العليمُ السميعُ البصيرُ الشائي المريدُ ليس بِعَرَضٍ، ولا جسمٍ، ولا جوهرٍ، ولا مُصوَّرٍ، ولا محدودٍ، ولا معدودٍ، ولا متبعِّضٍ، ولا متجزّ، ولا مُتَركّبٍ، ولا متناهٍ، ولا يُوصف بالماهيةِ، ولا بالكيفيةِ، ولا يتمكَّنُ في مكانٍ، ولا يجري عليهِ زمانٌ، ولا يُشبههُ شىءٌ، ولا يَخرُجُ عن علمِهِ وقدرتِهِ شىءٌ.»

« Et Celui Qui a fait entrer ce monde en existence, c’est Allah ta’ala, الواحد (Al-Wahid) Celui Qui n’a pas d’associé, القديم (Al-Qadim) Celui Qui existe de toute éternité et Qui est exempt de début, الحيّ (Al-Hayy) Celui Qui a pour attribut la vie, القادر (Al-Qadir) Celui Qui est tout-puissant sur toute chose, العليم (Al-‘Alim) Celui Qui sait tout, السميع البصير (As-Sami’ou l-Basir) Celui Qui entend et Qui voit, الشائى المريد (Ach-Chaï l-Mourid) Celui Qui a la volonté et le vouloir.

  Il n’est pas quelque chose qui advient aux corps (‘arad), ni un corps (jism), ni une substance unitaire, ni quelque chose ayant une image, ni limité, ni dénombrable, ni constitué de parties, ni divisible, ni composé, ni fini, Il n’est pas attribué d’un genre ni d’un comment, Il n’est pas localisé dans un endroit et Il ne subit pas le temps, rien ne Lui ressemble. Et rien n’échappe à Sa science et à Sa puissance.»

Informations utiles :

  • Le Mouhaddith Abou Hafs Najmou d-Din ‘Oumar Ibnou Mouhammad An-Naçafiy, Al Hanafiy ( 461-  537) de l’Hégire (rahimahou l-Lah)  est l’auteur du célèbre traité de croyance connu sous le nom « ‘Aqidatou n-Naçafiyyah»  qui est l’un des traités de croyance les plus répandus, et les plus étudiés dans le monde musulman.
  • Ici, il cite des point fondamentaux de la science du tawhid, comme le fait que Allah n’est pas un corps, qu’Il est sans comment, qu’Il n’est pas dans un endroit, qu’Il ne dépend pas du temps, et que rien ne Lui ressemble.

L’ Imam Ahmad Ibn Hambal n’a jamais attribué l’endroit à Allah comme en témoigne l’un des plus importants savants Hambalite: Ibn l- JAWZIY !!

Dans son livre « Daf’ou Choubahi t-Tachbih » (page 135 de cette édition) l’Imam Ibnou Al-Jawziy– que Allah lui fasse miséricorde – un des plus grands savants Hamabalites rapporte une des paroles de l’éminent savant Ahmad ibnou Hambal:

   

« كان أحمد – يعني الإمام أحمد بن حنبل  – لا يقول بالجهة للباري »

«Ahmad (C’est-à-dire l’Imam Ahmad Ibnou Hanbal) n’a jamais attribué de direction à Al-Bariy (le Créateur : c’est-à-dire Allah)»

Informations utiles :

  • L’Illustre savant du salaf, le Moujtahid, l’Imam Abou ‘Abdi l-Lah ‘Ahmad Ibnou Mouhammad Ibnou Hanbal Ach-Chaybaniy (164 – 241 ) est l’Imam fondateur de l’école Hambalite.
  • L’Imam, le Hafidh –spécialiste des chaînes de transmission du hadith–, le Moufassir –exégète– Abdou r-Rahman Ibnou ‘Aliy connu sous le nom de Ibnou l-Jawziy (508 – 597) partie des piliers des hanbalites.
  • Il a écrit son livre« Daf’ou Choubahi t-Tachbih »pour répliquer à ceux qui ont attribué le corps à Allah tout en se réclamant de l’école de l’Imam Ahmad alors que l’Imam Ahmad est innocent de ce qu’ils ont pris pour croyance.
  • Ibnou Al- Jawziy n’a pas manqué de souligner dans ce livre que la croyance du Salaf est bien celle de l’Imam Ahmad, à savoir: l’exemption de Allah de l’endroit, de la limite, du corps, de la position debout, assise , de l’installation et de toutes les autres caractéristiques des choses qui entrent en existence et des corps.
  • Ici, il rapporte que l’Imam Ahmad Ibnou Hambal n’a jamais attribué de direction à Allah. Et ceci est la voie des gens de Ahlou s-Sounnah dans leur totalité.

Le Cheikh du Qadi ‘Iyad explique que Allah n’est pas dans un endroit (donc pas sur le Trône)

Dans son livre «Al-Madkhal» (Tome 2 page 149 de notre édition) le Chaykh Ibnou l-Hajj Al-Malikiy rapporte que le Qadiy Ibnou Rouchd Al-Jadd a dit :

   

« وإضافته – أي العرش – إلى الله تعالى إنَّما هو بمعنى التشريف له كما يقال : بيتُ الله وحرمه ، لا أنه محلٌّ له وموضع لاستقراره اذ ليس – الله – في مكان ، فقد كان قبل أن يَخْلُقَ الـمكان»

«Le fait que Allah ta’ala s’attribut le Trône signifie l’attribution d’honneur, tout comme on dit : Baytou l-Lah (la Maison honorée de Allah) ou Haramouh (Son enceinte sacrée) sans qu’Il soit installé dedans ou que ce soit un endroit pour son établissement car Allah n’est pas dans un endroit, Il existe avant de créer les endroits »

Informations utiles

  • Le Chaykh Abou l-Walid Mouhammad Ibnou Ahmad, Qadi l-Jama’ah à Qourtoubah –Cordoue– connu sous le nom de Ibnou Rouchd Al-Jadd  ( dates 450 – 520 ) – rahimahou l-Lah – est mort il y a plus de 910 ans. C’est un savant Malikite et fut l’un des enseignants du grand savant Al Qadiy ‘Iyad.
  • Attention!! Il ne faut pas le confondre avec son petit fils Ibnou Rouchd (connu sous le nom de Averroès) le philosophe qui est mort en 595 de l’Hégire.
  • Le Chaykh Abou 3Abdoul-Lah Mouhammad Ibnou Mouhammad Al-3Abdari plus connu sous le nom de Ibnou l-Hajj Al-Maghribiy Al-Malikiy est décédé en 737 de l’Hégire – rahimahou l-Lah- c’est-à-dire il y a environ 700 ans.
  • Al Hafidh Ibnou Hajar Al-‘Asqalaniy rapporte également cette parole dans son célèbre livre « Fat-hou l-Bariy »

Al Jouwayniy cite l’Unanimité – al ‘ijma’ – que Allah n’est pas localisé dans une direction

L’Imam Al-Haramayn Al-Jouwayni rapporte l’unanimité sur le fait que Allah est

Dans son livre «Al-‘Irchad ‘ila Qawati’i l-‘Adil-lah» (page 39 de cette édition), l’Imam Al-Haramayn Al-Jouwayniyy a dit :

   

«مذهب أهل الحق قاطبةً أن الله سبحانه وتعالى يتعالى عن التحيّز والتخصص بالجهات»

La voie de tous les gens de la vérité sans exception c’est que Allah soubhanahou wa ta’ala est exempt de la localisation et de la spécification par les directions 

Informations utiles :

  • L’Imam Al-Haramayn (des deux Haram) Abou l-Ma’aliyy ‘Abdou l-Malik Ibnou ‘Abdi l-Lah Al-Jouwayniyy, est né en 419 et il est décédé en 478 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) . C’est un grand savant reconnu par toute la communauté musulmane. Il était surnommé « Imam al-Haramayn » c’est-à-dire l’imam des deux enceintes sacrées de la Mecque et Médine. Il était du madh-hab (Ecole de jurisprudence) de l’Imam Ach-Chafi’iyy et il fût l’un des chouyoukh de l’Imam Abou Hamid Al-Ghazaliyy (rahimahou l-Lah).
  • Ici, il rapporte l’unanimité sur le fait que Allah n’est pas localisé et qu’Il n’est pas dans une direction.